Non classé

Les cancers de la peau

Les cancers de la peau 307 307 Florent DCVO

Quels sont les sujets à risque de cancers de peau ?

  • Phototype clair (yeux bleus, cheveux blonds ou roux, taches de rousseur)
  • Facteurs génétiques : ATCD familial de cancer de la peau
  • Antécédents de coups de soleil, ou d’exposition solaire importante
  • Pratique de bronzage en cabine UVA
  • personne immunodéprimée (VIH) ou sous traitements immunosuppresseurs (greffés d’organes..)
  • Antécédent personnel de cancer de la peau

Quels sont les différents types de cancers de la peau?

  • Le mélanome: le plus grave
  • Les carcinomes:
    • carcinome baso-cellulaire
    • carcinome épidermoide
  • Autres types de cancers de peau: carcinomes annexiels…

Les carcinomes baso-cellulaires (CBC)

  • Les plus fréquents
  • Age: à partir de la cinquantaire
  • Se développent à partir des cellules de la couche basale de l’épiderme
  • Evolution locale, augmentent de taille avec le temps
  • Pas de risque de métastases ganglionnaires ou viscérales
  • Types cliniques :
    • CBC nodulaire
    • CBC superficiel: « plaque rouge qui ne guérit pas »
    • CBC sclérodermiforme: lésion ressemblant à une cicatrice, mal limitée
  • Confirmation diagnostic: BIOPSIE
  • Pas de nécessité de bilan complémentaire
  • Traitement: chirurgie avec marges d’exérèse de 3 à 10 mm selon les facteurs pronostics (taille de la tumeur, localisation, critères histologiques)

Les carcinomes épidermoïdes (ou spino-cellulaires)

  • Age: à partir de 60-65 ans
  • se développent à partir de la couche épineuse de l’épiderme
  • Evolution: locale avec en plus :
  • Risque de métastases aux ganglions et métastases viscérales (plus rare)
  • Lésion souvent croûteuse avec une ulcération centrale, qui ne guérit pas
  • Confirmation diagnostic: BIOPSIE
  • Bilan complémentaire: rien, ou parfois échographie des ganglions, ou selon points d’appel
  • Traitement:
    • chirurgie++++ (retrait de la tumeur avec marges d’exérèse selon les facteurs pronostic, de 0,5 cm à plus d’1 cm)
    • traitement des métastases ganglionnaires ou viscérales: chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie

Le mélanome

  • Le plus grave
  • Age: peut survenir à tout âge, mais la fréquence augmente avec l’âge
  • Se développe à partir des cellules pigmentaires de la peau (mélanocytes)
  • Différentes formes: mélanome SSM, mélanome nodulaire, mélanome de Dubreuil
  • Evolution: locale avec
  • Risque de métastases ganglionnaires et vicérales
  • Importance de la SURVEILLANCE DES GRAINS DE BEAUTE pour un diagnostic précoce à un stade superficiel
  • Traitement: chirurgie (exérèse de la lésion avec marges de sécurité de 1 à 3 cm), pour les stades plus avançés: curage ganglionnaire, chimiothérapie, immunothérapie

Guide à télécharger, les traitements du mélanome de la peau (institut national du cancer)

Liens utiles:

-Site d’information de la société française de dermatologie: les carcinomes cutanés

-Les cancers de la peau, Institut national du cancer

Conseils aux transplantés d’organes (risque accru de cancers de peau): fiche ‘info de la SFD

Accident vasculaire cérébral : comment réagir ?

Accident vasculaire cérébral : comment réagir ? 1920 1280 Florent DCVO

Accident vasculaire cérébral : comment réagir ?

 

L’AVC touche plus de 150 000 personnes par an.

Des soins rapides réduisent de 30 % le taux de mortalité, ils limitent la gravité des symptômes et permettent un pronostic favorable.

L’attaque cérébrale ou l’accident vasculaire cérébral est une perte soudaine d’une ou plusieurs fonctions du cerveau, elle est provoquée par un arrêt de la circulation sanguine vers le cerveau qui n’est donc plus alimenté en oxygène.

Pour 80% des cas on parle d’AVC ischémique. Un « bouchon » se forme dans une artère du cerveau, majoritairement dû à une accumulation de graisses.

Pour 20% des cas on parle d’AVC hémorragique. Dans ce cas il y a rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau.

Comment reconnaître un AVC ?

Cela peut débuter par un relâchement soudain du visage, du bras ou de la jambe, d’un seul côté (engourdissement), mais d’autres symptômes peuvent apparaître très :

  • déformation de la bouche
  • Impossibilité de sourire avec lèvre tombante d’un seul côté
  • Difficulté à parler ou à comprendre, confusion
  • Trouble de la vision
  • Maux de tête intenses

Un moyen mnémotechnique pour retenir ces signes V I T E

V comme Visage paralysé

I comme Impossible de bouger jambe ou bras

T comme Trouble de la parole

E comme Éviter le pire en appelant le 15

Comment réagir ?

Il faut réagir vite ! Appeler le 15

  • Allonger la victime
  • Si la personne est consciente, assurez vous que les voies respiratoires sont dégagées
  • Notez l’heure du début des symptômes et la communiquer aux médecins
  • Ne pas faire boire ni manger la victime

Quels sont les facteurs de risques ?

  • le tabac
  • L’hypertension artérielle
  • L’alcool
  • Le diabète
  • Le cholestérol
  • La sédentarité

L’âge, le sexe et les antécédents familiaux sont également à prendre en compte.

Parlez en à votre médecin, infirmiers ou autres professionnels de santé que vous pourrez rencontrer.

Canicule

Canicule 380 380 Florent DCVO
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il est à noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous pouvons offrir.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.

Notre site Web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences de confidentialité et / ou acceptez notre utilisation des cookies.